CONGO/ECONOMIE : Un consortium de trois cabinets…

Les trois entreprises viennent de présenter le projet au gouvernement, par l’entremise du ministre des postes et télécommunications, Léon Juste Ibombo. Le projet Cab, (Central african backbone) qui a pour vocation, la construction des réseaux à fibre optiques, reliant le Congo et les pays limitrophes, facilitera les échanges sous régionaux et contribuera à la réduction des coûts de l’internet à très haut débit.

La fibre optique au-delà des frontières

Le Congo connectera sa fibre optique avec la République centrafricaine et le Cameroun l’année prochaine. La République démocratique du Congo a été le premier à en bénéficier. S’agissant du Gabon les travaux sont en phase terminale. L’installation du câble du réseau sur les 504 séparant Pointe-Noire et Mbinda est faite. Le consortium Ernst et Young, Bird and Bird et Execution consulting assistera le gouvernement dans l’élaboration du plan d’affaire, pour déterminer la rentabilité globale du projet. « L’élaboration, le montage juridique le plus adapté aux spécificités. Il enclenchera le processus d’appel d’offre, d’élaboration du dossier d’appel d’offres, les termes de références…Une fois l’opérateur recruté accompagnera le gouvernement dans la finalisation du plan d’affaire », explique Yvon Didier Miéhakanda, coordonnateur du projet.
En effet, depuis le lancement du projet fibre optique, des « grands travaux » ont été réalisés. C’est le cas de l’érection du point d’échange internet en Afrique centrale, de la construction du laboratoire des télécommunications et du raccordement à la fibre optique de l’ensemble des établissements et facultés de l’université Marien Ngouabi.
En termes d’avantages financiers, le projet Cab participera à la diversification de l’économie congolaise. De même, il « garantira des revenus substantiels au gouvernement congolais. Il apportera un grand bénéfice aux populations dans l’accès aux télécommunications et aux emplois y découlant, autant il boostera l’économie numérique ». La création en perspective d’un fonds d’investissement pour le développement de l’économie numérique et d’un incubateur sera un apport important pour la croissance sectorielle.

Pour le gouvernement, le lancement officiel du projet de recrutement de l’opérateur en charge de la gestion et de la commercialisation du réseau câble à fibres optiques Cab-Congo « consacre l’ultime étape pour la patrie congolaise du projet d’interconnexion technique de la République du Congo avec les pays » frontaliers.
Read More on the Website

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *