La Bad finance le Sénégal pour 878 milliards de FCfa

Approuvé le 14 septembre dernier par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad), le Document de stratégie-pays du Sénégal pour la période 2016-2020 a été signé, avant-hier, au siège de l’institution financière. Il porte sur un montant de 1,4 milliard de dollars soit 878 milliards de FCfa dont un appui budgétaire de 35,4 milliards de FCfa au titre de l’année 2016 destiné au Programme d’appui aux réformes du développement communautaire (Pardc)

Le Sénégal, représenté par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et la Banque africaine de développement (Bad) représentée par son président Akinwumi Adesina, ont signé, avant-hier, à Abidjan, siège de la Banque, le Document de stratégie-pays quinquennal 2016-2020 et l’appui budgétaire au Programme d’appui aux réformes du développement communautaire (Pardc). La Bad met ainsi à la disposition du Sénégal, durant cette période, une enveloppe financière de 1,4 milliard de dollars soit 878 milliards de FCfa dont un appui budgétaire de 48,4 millions de dollars soit 35,4 milliards de FCfa au titre de l’année 2016.

Ce Document de stratégie-pays (Dsp) 2016-2020, cadre de référence des futures interventions de la Bad au Sénégal, comporte deux piliers que sont l’Appui à la transformation agricole et le Renforcement des infrastructures de soutien à la production et à la compétitivité (énergie et transports). La formulation de ce nouveau cadre de partenariat qui s’appuie essentiellement sur les leçons tirées du précédent Document de stratégie (2010-2015), a fait l’objet d’une large consultation avec le gouvernement, le secteur privé et la société civile, cadre avec les priorités de Plan Sénégal émergent (Pse)

Comparativement au Dsp précédent d’un montant de 389,36 milliards de FCfa, le présent Dsp connaît une augmentation de 453,24 milliards de FCfa en valeur absolue et de plus de 116% en valeur relative. Selon le ministre Amadou Bâ, cette hausse « traduit le soutien, sans précédent, apporté par la Bad, à l’instar de l’ensemble de la communauté des Partenaires techniques et financiers, à la stratégie de développement économique et sociale définie par le président Macky Sall ».

Read More on the Website

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *